IN THE NEWS

Jul 10, 2017

 

(français ci-dessous)

The Government of Canada is committed to ensuring Canada remains strong at home, secure in North America, and engaged in the world. To achieve this the Department of National Defence (DND) and Canadian Armed Forces must meaningfully contribute on the international stage; including through the exchange of lessons learned and best practices, and enhancing interoperability with allies and partners, through exercises and joint operations.
 
Defence Research and Development Canada (DRDC), an Agency of DND, hosts until July 28 Exercise Precise Response (EX PR17) at Canadian Forces Base Suffield. The 14th annual NATO exercise is part of ongoing Chemical, Biological, Radiological and Nuclear (CBRN) defence training and will be the largest ever.
 
EX PR17 will bring together nearly 420 CBRN specialists representing 11 NATO Allies and partners nations (Belgium, Canada, Denmark, France, Germany, Italy, the Netherlands, Norway, the United Kingdom, the United States and Austria) to test their skills and improve interoperability in a real-time environment. Training during this exercise provides specialists with knowledge and expertise they need to respond to real life CBRN threats quickly and effectively.
 
In today’s uncertain security environment, dealing with CBRN events, responding to a crisis alongside NATO Allies and partners, or deploying to the site of a suspected terrorist attack are some of the potential situations that specialists must be ready to face. EX PR17 provides participants with the capabilities and skills they will need to succeed.

Twenty five Canadian soldiers from the 2nd Canadian Division will plan and execute the Canadian Army contribution to the exercise by providing various Command and Control capacities and forming one decontamination element.
 
Through EX PR17, Canada continues to uphold commitments made at the 2002 NATO Summit in Prague, providing our partners a safe and secure site for CBRN training. The Exercise reinforces the vision outlined in Strong, Secure Engaged, Canada’s new defence policy, of a globally engaged Canada that can to anticipate emerging threats and challenges and assist other government departments and law enforcement agencies in support of Canada’s national security and the security of Canadians abroad.
 
This year marks the 14th edition of this exercise. Since its inception, EX PR has hosted approximately 3,500 CBRN specialists from allied and partner countries. Building on the experience gained through prior exercises, participants will face biological, chemical, and radiological emergency situation using live agents in a controlled environment.
 
This year’s Canadian Army team is composed of 25 members from 2nd Canadian Division’s 5 Service Battalion and one officer from 12e Régiment Blindé du Canada.

DRDC is an agency of Canada’s Department of National Defence (DND). It provides DND, the Canadian Armed Forces (CAF), and other government departments, as well as public safety and national security communities, with the knowledge and technological advantage needed to defend and protect Canada’s interests at home and abroad.
 
DRDC Suffield Research Centre is co-located with Canadian Forces Base Suffield, near Ralston, Alberta, approximately 50 km west of Medicine Hat. The base was established in 1941 as a joint Canada/UK experimental station for chemical and biological research. In addition to DRDC, the base is home to members of the Canadian Armed Forces as well as to members of the British Army Training Unit Suffield, also known as BATUS.


Le Canada est l’hôte de l’exercice de l’OTAN axé sur la défense contre des agents chimiques, biologiques et radiologiques

Le gouvernement du Canada s’est engagé à faire en sorte que le Canada conserve sa protection au pays, sa sécurité en Amérique du Nord et son engagement dans le monde. Pour y parvenir, le ministère de la Défense nationale (MDN) et les Forces armées canadiennes doivent s’investir sur la scène internationale, notamment en partageant des connaissances et des pratiques exemplaires ainsi qu’en augmentant leur interopérabilité avec les alliés et partenaires grâce des exercices et des opérations interarmées.
 
Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC), une agence relevant du MDN, sera l’hôte de l’exercice Precise Response (Ex PR 2017) qui aura lieu jusqu’au 28 juillet à la Base des Forces canadiennes Suffield. Ce 14e exercice annuel de l’OTAN, qui connaîtra cette année sa plus grande envergure, s’inscrit dans le cadre d’une formation continue en défense chimique, biologique, radiologique et nucléaire (CBRN).
 
L’Ex PR 2017 rassemblera près de 420 spécialistes CBRN. Ces spécialistes représenteront onze pays alliés et partenaires de l’OTAN (la Belgique, le Canada, le Danemark, la France, l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas, la Norvège, le Royaume-Uni, les États-Unis et l’Autriche) qui pourront mettre leurs compétences à l’épreuve et améliorer leur interopérabilité dans un environnement en temps réel. La formation offerte durant cet exercice permettra de fournir à ces spécialistes les connaissances et l’expertise nécessaires pour répondre rapidement et efficacement aux menaces CBRN réelles.
 
Compte tenu de l’incertitude entourant l’environnement de sécurité actuel, les spécialistes doivent être prêts à faire face à des incidents CBRN, à réagir à des situations de crise en collaborant avec des alliés et des partenaires de l’OTAN et à se rendre sur des sites d’attaques terroristes présumées. L’Ex PR 2017 fournira aux participants les capacités et les compétences nécessaires pour réussir de telles situations.

Vingt-cinq soldats canadiens de la 2e Division du Canada participeront à la planification et à l’exécution de l’exercice de l’Armée canadienne en offrant diverses capacités de commandement et de contrôle ainsi qu’en formant un élément de décontamination.
 
Grâce à l’Ex PR 2017, le Canada réaffirme les engagements qu’il a pris lors du Sommet 2002 de l’OTAN à Prague en fournissant à ses alliés un site sécuritaire pour l’entraînement à la défense CBRN. Cet exercice réitère la vision présentée dans la nouvelle politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement, voulant que le Canada s’implique mondialement afin d’anticiper les menaces et les défis émergents en plus d’aider les autres ministères gouvernementaux ainsi que les forces de l’ordre à maintenir la sécurité nationale du Canada et celle de la population canadienne ailleurs dans le monde.
 
Cette année marque la 14e édition de cet exercice. Depuis sa création, l’Ex PR a accueilli environ 3 500 spécialistes CBRN de pays alliés et partenaires. En s'appuyant sur l’expérience acquise lors d’exercices précédents, les participants gèreront des situations d’urgence biologique, chimique et radiologique à l’aide d’agents toxiques réels dans un environnement contrôlé.
 
Cette année, l’équipe de l’Armée canadienne est composée de 25 membres du 5e Bataillon des services de la 2e Division du Canada et d’un officier du 12e Régiment blindé du Canada.
 
RDDC est une agence du ministère de la Défense nationale (MDN) du Canada. Elle fournit au MDN, aux Forces armées canadiennes, aux autres ministères et organismes fédéraux ainsi qu’aux collectivités de la sécurité publique et de la sécurité nationale les connaissances et les avantages technologiques nécessaires pour défendre les intérêts du Canada au pays et à l’étranger.
 
Le Centre de recherche de Suffield de RDDC est situé sur la Base des Forces canadiennes Suffield, à Suffield (Alberta), à environ 50 km à l’ouest de Medicine Hat. La base a été établie en 1941 en tant que station d’expérimentation interarmées du Canada et du Royaume-Uni pour la recherche sur des agents chimiques et biologiques. En plus de RDDC, la Base accueille des membres des Forces armées canadiennes ainsi que des membres de l’Unité d’entraînement de l’Armée britannique Suffield, aussi appelée BATUS.

RELATED LINKS