IN THE NEWS

Jul 13, 2017

 

(français ci-dessous)

Canada Border Services Agency (CBSA) officers at the Pigeon River and Rainy River ports of entry (POE) seized three undeclared firearms on Canada Day.

On July 1, 2017, at the Pigeon River POE a New Mexico resident was referred for a secondary examination by the CBSA. During the examination, officers found the frame of firearm concealed within the traveller’s bag. Upon further examination, officers also discovered a holster in the front console cup holder. At that point, the traveller admitted to disassembling the firearm and concealing the remainder of the parts throughout his luggage, including two loaded eight round magazines.

On July 1, 2017, at the Rainy River POE, the CBSA referred two Texas residents for a secondary examination. During the examination, officers immediately found a loaded firearm in its holster underneath the centre armrest. One traveller then admitted to having another firearm in the vehicle. The second firearm was found in a bag in the front seat.

The firearms and magazines were seized and the travellers were arrested.

“These seizures are an important reminder for travellers to leave firearms at home when visiting Canada. If you bring firearms with you, be sure to declare them upon entry to Canada. I am proud of how diligently our officers work to fulfill the important role they play in keeping our communities safe,” said Tuula Schuler, CBSA Northwestern Ontario District Director.

Anyone importing firearms and weapons into Canada must declare them and meet all licensing and registration requirements under the Firearms Act.

Failure to declare goods, including firearms and weapons, and other Customs Act contraventions may lead to prosecution in a court of law.


Trois armes à feu sont saisies dans des points d’entrée du Nord‑Ouest de l’Ontario

Les agents de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) aux points d’entrée de Pigeon River et de Rainy River ont saisi trois armes à feu le jour de la fête du Canada.

Le 1er juillet 2017, au point d’entrée de Pigeon River, un résident du Nouveau‑Mexique a été renvoyé à un examen secondaire par l’agent de l’ASFC. Pendant l’examen, les agents ont trouvé la carcasse d’une arme cachée dans le sac du voyageur. Après un examen plus poussé, les agents ont également découvert un étui dans le porte-gobelet de la console avant. À ce moment-là, le voyageur a admis avoir démonté l’arme à feu et caché les autres pièces dans ses valises, y compris deux chargeurs de huit cartouches chargés.

Le 1er juillet 2017, au point d’entrée de Rainy River, l’agent de l’ASFC a renvoyé deux résidents du Texas à un examen secondaire. Pendant l’examen, les agents ont immédiatement trouvé une arme à feu chargée, dans son étui, sous l’accoudoir central. L’un des voyageurs a ensuite admis avoir une autre arme à feu dans le véhicule. La deuxième arme à feu a été trouvée dans un sac sur le siège avant.

Toutes les armes à feu et les chargeurs ont été saisis, et dans les deux cas, les voyageurs ont été arrêtés.

« Ces saisies sont un rappel important pour les voyageurs de laisser leurs armes à feu chez eux lorsqu’ils visitent le Canada. Les voyageurs qui apportent une arme à feu avec eux doivent la déclarer à leur entrée au Canada. Je suis fière de la diligence dont nos agents font preuve afin de s’acquitter du rôle important qu’ils jouent pour assurer la sécurité de nos collectivités, » a dit Tuula Schuler, directrice du district du Nord-Ouest de l’Ontario de l’ASFC.

Quiconque importe des armes à feu et des armes au Canada est tenu de les déclarer et de respecter les exigences en matière de permis et d’enregistrement de la Loi sur les armes à feu.

Le défaut de déclarer des marchandises, y compris des armes à feu et d’autres genres d’armes, et d’autres infractions à la Loi sur les douanes peuvent entraîner des poursuites judiciaires.

RELATED LINKS