IN THE NEWS

Aug 28, 2017

 

(français ci-dessous)

For residents of Canada’s Northern territories, marine transportation is an essential lifeline. Ships bring food and other important goods and represent critical jobs and employment.

Last November, Prime Minister Justin Trudeau launched the $1.5 billion Oceans Protection Plan. This national strategy is creating a world-leading marine safety system that provides economic opportunities for Canadians today, while protecting our coastlines and clean water for generations to come. The Oceans Protection Plan is the largest investment ever made to protect Canada’s coasts and waterways.

Today, the Honourable Marc Garneau, Minister of Transport announced a total investment of over $175 million in seven measures to help protect Arctic waters as part of the Oceans Protection Plan. These measures include:

  • $94.3 million over five years to support safer, and more efficient Arctic resupply operations through the Federal Investments in Safety Equipment and Basic Marine Infrastructure in Northern Communities Initiative.
  • The Government of Canada will enhance partnerships with Indigenous communities and Arctic stakeholders to establish Low Impact Shipping Corridors. The shipping routes established through these initiatives will provide the infrastructure, navigational support and emergency response services needed for safer marine navigation, while respecting the environment and local ecology and cultures.
  • $29.9 million to build a new Arctic National Aerial Surveillance Program Complex in Iqaluit, Nunavut featuring a hangar and accommodations unit, to further improve spill prevention. This investment will enhance Transport Canada’s National Aerial Surveillance Program Arctic operations to keep a watchful eye over the growing number of ships operating in Canada’s Arctic waters.
  • $21 million over five years for Transport Canada‘s Marine Training Contribution Fund. This investment will enhance and expand marine training and opportunities to underrepresented groups, including Indigenous people, Northerners and women in Canada’s Arctic.
  • $16.89 million over five years to establish Transport Canada’s Office of Incident Management, which will modernize and standardize the department’s incident response processes. The Office will oversee implementation of the Incident Command System, a widely recognized and used response tool. This will improve the department’s response capability in emergency situations and improve seamless coordination with other response partners.
  • $13.4 million over five years to expand Transport Canada’s Community Participation Funding Program. This investment will facilitate meaningful partnerships with Indigenous groups and increase their participation and input into decisions affecting Canada’s marine transportation system.
  • The continued expansion of the Canadian Coast Guard Auxiliary in the Arctic to bolster our collective ability to respond to maritime all-hazard incidents in the future. The Coast Guard Auxiliary is made up of trained volunteers who use their own vessels to respond to incidents in Canadian waters.

These new measures will allow Canada’s Northern territories to be better equipped, better regulated, and better prepared to protect their marine environment and coastal communities.

“Today, the Government of Canada has taken additional steps to protect the health of our Arctic coast and water and enhance the safety and security of marine resupply operations that Northern communities rely on to receive up to 95% of their goods. The measures we are announcing today will protect Canada’s Arctic coast and water for future generations and continue to provide critical jobs and employment,” said The Honourable Marc Garneau, Minister of Transport.

“Our government is proud to be implementing the Oceans Protection Plan, a historic, $1.5-billion investment to help keep our oceans safe and clean. Under this plan, we are expanding the Coast Guard Auxiliary in the Arctic, particularly through Indigenous participation. We look forward to continued consultation on this important project, which will see increased emergency response capacity in the Arctic and provide a meaningful opportunity for Indigenous communities to protect their marine areas for future generations,” said The Honourable Dominic LeBlanc, Minister of Fisheries, Oceans and the Canadian Coast Guard.

The Federal Investments in Safety Equipment and Basic Marine Infrastructure in Northern Communities Initiative will support safer community resupply operations in northern coastal communities by funding safety equipment and basic marine infrastructure, along with training to use and maintain it.

Community Participation Funding Program will be made available to eligible Indigenous groups, non-profit organizations, and local communities, with a maximum of $50,000 per recipient, per engagement opportunity.  Funding will help these groups contribute local knowledge and expertise, e.g., local conditions and environmental sensitivities, to support activities aimed at improving Canada’s marine transportation system.

Enhancing National Aerial Surveillance Program Arctic operations will mean greater local marine pollution reporting, search and rescue capacity and satellite monitoring of vessels.

The Canadian Coast Guard has begun identifying locations for the expanded Arctic chapter of the Canadian Coast Guard Auxiliary that will include up to eight new community response boats.

The Oceans Protection Plan will create long term training and jobs for Indigenous communities across Canada, ensuring a meaningful role in emergency response and waterway management that protects their communities and livelihoods, while addressing their concerns about marine shipping. 


Le gouvernement du Canada présente de nouvelles mesures pour protéger les milieux marins et les collectivités côtières de l'Arctique canadien

Pour les habitants des territoires du Nord canadien, le transport maritime est indispensable. Les navires apportent nourriture et autres biens importants, tout en offrant des occasions d’emploi d’une importance cruciale.  

En novembre dernier, le premier ministre Justin Trudeau a lancé le Plan de protection des océans de 1,5 milliard de dollars. Cette stratégie nationale met en place un système de sécurité maritime parmi les meilleurs au monde qui offre des possibilités économiques aux Canadiens dès aujourd'hui, tout en protégeant nos côtes et la qualité de nos eaux pour les générations futures. Le Plan de protection des océans est le plus gros investissement jamais accordé pour protéger le littoral et les voies navigables du Canada.

L'honorable Marc Garneau, ministre des Transports, a annoncé un investissement total de plus de 175 millions de dollars dans sept mesures visant à protéger les eaux arctiques dans le cadre du Plan de protections des océans. Voici en quoi consistent les mesures :

  • 94,3 millions de dollars sur cinq ans pour rendre le ravitaillement de l'Arctique plus sécuritaire et efficace grâce à une initiative d'investissements fédéraux dans l'équipement de sécurité et l'infrastructure maritime de base dans les collectivités nordiques;   
  • amélioration des partenariats entre le gouvernement du Canada, les Autochtones et les intervenants dans l’Arctique pour établir des couloirs de navigation à faible impact qui offrent l’infrastructure, le soutien à la navigation et les services d’intervention en cas d’urgence nécessaires à la sécurité du transport maritime, et qui respectent l’environnement, les cultures et les milieux naturels locaux;
  • 29,9 millions de dollars destinés à un nouveau complexe arctique pour le Programme national de surveillance aérienne à Iqaluit, au Nunavut, qui sera doté d’un hangar et d’un espace de travail, pour prévenir encore mieux les déversements et améliorer ce programme de Transports Canada dans l’Arctique canadien, lequel permet de surveiller de près le nombre grandissant de navires qui y circulent;
  • 21 millions de dollars sur cinq ans destinés au fonds de contribution pour la formation maritime de Transports Canada, lequel contribuera à améliorer et à développer la formation et les possibilités en transport maritime pour les groupes sous-représentés, comme les Autochtones, les habitants du Nord et les femmes de l’Arctique canadien;
  • 16,89 millions de dollars sur cinq ans pour établir le bureau de gestion des incidents de Transports Canada, lequel lui permettra de moderniser et de normaliser son processus d’intervention et d’encadrer la mise en œuvre du système de commandement en cas d’incident (outil d’intervention reconnu et utilisé à grande échelle), afin d’améliorer la capacité d’intervention du Ministère en situation d’urgence ainsi que la coordination continue avec les autres intervenants;
  • 13,4 millions de dollars sur cinq ans pour élargir le Programme de financement de la participation communautaire de Transports Canada, et ainsi, favoriser les partenariats avec les Autochtones et accroître leur participation aux décisions touchant le réseau de transport maritime du Canada;
  • développement continu de la Garde côtière auxiliaire canadienne pour l’Arctique (un ensemble de bénévoles entraînés pour intervenir avec leurs propres bateaux en cas d’incident en eaux canadiennes), afin d’améliorer notre capacité collective d’intervention à la suite d’incidents maritimes de tout genre.

Ces nouvelles mesures permettront aux territoires du Nord canadien d'être mieux outillés, dotés d’une meilleure réglementation et mieux préparés pour protéger leurs milieux marins et leurs collectivités côtières.

« Aujourd'hui, le gouvernement du Canada a pris des mesures additionnelles pour protéger les côtes et les eaux de l'Arctique, et pour accroître la sécurité et la sûreté des activités maritimes de ravitaillement qui permettent de livrer jusqu'à 95 % des produits de consommation des collectivités nordiques. Ces mesures protégeront la région arctique du Canada pour les générations à venir, tout en offrant des occasions d’emploi d’une importance cruciale. dit l’honorable Marc Garneau, Ministre des Transports.»

« Notre gouvernement est fier de mettre en œuvre le Plan de protection des océans, un investissement sans précédent de 1,5 milliard de dollars visant à garder nos océans propres et sécuritaires. Ce plan permettra de développer la Garde côtière auxiliaire pour l’Arctique, surtout grâce à la participation des Autochtones. D’ailleurs, nous souhaitons instaurer une consultation continue dans le cadre de cet important projet. Il contribuera à accroître la capacité d’intervention d’urgence dans l’Arctique et offrira de réelles possibilités aux collectivités autochtones de protéger leurs milieux marins pour les générations futures. dit l’honorable Dominic LeBlanc, Ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne.»

L'initiative d'investissements fédéraux dans l'équipement de sécurité et l'infrastructure maritime de base dans les collectivités nordiques permettra de financer l'équipement et l'infrastructure, ainsi que la formation pour l'utiliser et l'entretenir, ce qui rendra le ravitaillement plus sécuritaire dans les régions côtières du Nord.

Le Programme de financement de la participation communautaire permettra de fournir aux groupes autochtones, aux organismes sans but lucratif et aux collectivités locales admissibles un fonds maximal de 50 000 $ par bénéficiaire et par projet. Le financement aidera ces groupes à offrir une expertise et des connaissances sur le milieu, par exemple les conditions locales et les vulnérabilités de l'environnement, pour faciliter les activités visant à améliorer le réseau de transport maritime du Canada.    

L'amélioration des activités arctiques du Programme national de surveillance aérienne se traduira par de meilleurs rapports sur la présence de pollution, une plus grande capacité de recherche et sauvetage, et une meilleure surveillance des navires par satellite.

La Garde côtière canadienne a commencé à sélectionner des endroits dans l'Arctique pour établir le nouveau chapitre de sa division auxiliaire. Cette dernière comprendra jusqu'à huit nouveaux bateaux d’intervention d’utilité collective.

Le Plan de protection des océans permettra d’offrir de la formation et des emplois à long terme aux Autochtones d’un bout à l’autre du Canada, ce qui leur garantira un rôle important dans les interventions d’urgence et la gestion des voies navigables, et protégera leurs collectivités et moyens de subsistance, tout en répondant à leurs préoccupations relatives au transport maritime.

RELATED LINKS