IN THE NEWS

Mar 08, 2018

 

(français ci-dessous)

Following the Summit on Gun and Gang Violence, the Honourable Ralph Goodale, Minister of Public Safety and Emergency Preparedness, issued the following statement. He was joined by Mark Holland, Parliamentary Secretary for Public Safety and Emergency Preparedness and Bill Blair, Parliamentary Secretary for Justice Canada.

“Criminal gun and gang violence is a grave threat to the safety of our communities. While overall crime rates in Canada are much lower than decades ago, homicides, gun crime and gang activity have all been steadily increasing. Gun homicides have almost doubled over the past four years—and more than half are linked to gangs. Cities like Toronto, Vancouver, Ottawa and Edmonton have been particularly hard-hit—and these problems have spread to other areas of the country, including rural and Indigenous communities.

We all need to work together to tackle these challenges and to implement solutions. That’s why the Government of Canada held the Summit on Gun and Gang Violence. Today, my provincial and territorial colleagues, experts from law enforcement and academia, Indigenous, youth and community organizations and municipalities shared information on the realities, issues and best practices to combat criminal gun and gang violence.

I am grateful to all the participants and presenters for our discussions and our ongoing dialogue on these issues. The information we shared today will help advance joint action for future prevention, intervention and enforcement initiatives, and help inform the way forward for the federal government’s Initiative to Take Action Against Guns and Gangs – a multi-pronged approach to tackle criminal gun and gang activity in Canada.

Specifically, the government will invest $327.6 million over five years, and then $100 million a year thereafter to bring together federal, provincial and territorial efforts to support community-level prevention and enforcement efforts, build and leverage unique federal expertise and resources to advance intelligence related to the illegal trafficking of firearms, and invest in border security to interdict illicit goods including guns and drugs.

Funding will also be provided to Indigenous organizations to help build capacity through education, outreach and research, addressing the unique needs of Indigenous communities and urban populations.

The safety and security of Canadians is my top priority. I am committed to working with all levels of government and community organizations to end the scourge of criminal gun and gang violence in our communities and to bring forward effective firearms legislation that prioritizes public safety while ensuring fair treatment for law-abiding firearms owners.” 


Le ministre Goodale demande des mesures concertées pour combattre la violence liée aux armes à feu criminelles et aux gangs

Aujourd’hui, à la suite du Sommet sur la violence liée aux armes à feu et aux gangs, l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a fait la déclaration suivante. Il était en compagnie de Mark Holland, secrétaire parlementaire du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, et de Bill Blair, secrétaire parlementaire de la ministre de la Justice.

« La violence liée aux armes à feu criminelles et aux gangs pose une sérieuse menace pour la sécurité de nos collectivités. Les taux globaux de criminalité au Canada sont largement inférieurs à ce qu’ils étaient il y a quelques décennies, mais les homicides, les crimes commis à l’aide d’armes à feu et les activités des gangs n’ont cessé d’augmenter. Le nombre d’homicides commis à l’aide d’armes à feu a presque doublé au cours des quatre dernières années, et plus de la moitié d’entre eux sont associés aux gangs. Les villes comme Toronto, Vancouver, Ottawa et Edmonton ont été particulièrement touchées, et le problème s’est répandu ailleurs au pays, y compris dans les communautés rurales et autochtones.

Nous devons tous travailler ensemble pour affronter ces défis et mettre en place des solutions. Voilà pourquoi le gouvernement du Canada a tenu le Sommet sur la violence liée aux armes à feu et aux gangs. Aujourd’hui, mes homologues provinciaux et territoriaux, des experts des services chargés de l’application de la loi et du milieu universitaire, des représentants d’organisations autochtones, d’organismes jeunesse et d’organisations communautaires ainsi que des municipalités ont mis en commun des renseignements concernant les réalités, les difficultés et les meilleures pratiques en vue de combattre la violence liée aux armes à feu criminelles et aux gangs.

Je remercie l’ensemble des participants et des présentateurs pour les discussions que nous avons eues et le dialogue que nous maintenons sur ces questions. Les renseignements que nous avons échangés aujourd’hui aideront à soutenir la prise de mesures concertées en vue des futures initiatives de prévention, d’intervention et d’application de la loi, en plus d’éclairer la voie à suivre pour l’initiative du gouvernement fédéral qui vise à prendre des mesures contre les armes à feu et les gangs, une approche à plusieurs volets dont l’objectif est de lutter contre les activités criminelles liées aux armes à feu et aux gangs.

Plus précisément, le gouvernement versera 327,6 millions de dollars sur cinq ans, et 100 millions de dollars par année par la suite, en vue d’unir les efforts des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux à l’appui des initiatives de prévention et d’application de la loi dans les collectivités; de renforcer l’expertise et les ressources fédérales uniques et d’en tirer parti pour faire avancer le renseignement sur le trafic illégal d’armes à feu; et d’investir dans la sécurité des frontières pour interdire les biens illicites, y compris les armes à feu et les drogues.

Un financement sera aussi versé à des organisations autochtones afin de contribuer au renforcement de la capacité par l’éducation, la sensibilisation et la recherche, en répondant aux besoins uniques des communautés et des populations urbaines autochtones.

La sécurité et la sûreté des Canadiens sont ma priorité absolue. Je suis déterminé à travailler avec l’ensemble des ordres de gouvernement et les organisations communautaires afin de mettre un terme au fléau que représente la violence liée aux armes à feu criminelles et aux gangs dans nos collectivités et de présenter des mesures législatives efficaces sur les armes à feu qui font de la sécurité publique une priorité, tout en assurant le traitement équitable des propriétaires d’armes à feu respectueux de la loi. »

RELATED LINKS